De nos jours, la tendance en matière de maison est l’écologique et le bio. De ce fait, de plus en plus de personne se tournent vers la construction de maison bois en kit. En prenant en compte sa technicité, il est possible de construire ce genre de maison kit soi-même.

Ce qu’il faut savoir sur la construction de maison en kit

En choisissant de construire une maison bois en kit, après avoir fait la commande, vous allez recevoir l’ensemble des murs de votre maison en kit aussi bien en ossature métallique qu’en ossature bois ou bois massif et c’est vous qui réalisé le reste de la construction. Pour cela, il faudrait que vous réaliser vos plans, le permis de construire et l’étude thermique, le terrassement et les raccordements, les fondations et le vide-sanitaire ou le sous-sol. Vous devez également assembler les murs, la couverture et toute la zinguerie et gouttières ainsi que la mise en place des fermetures. Une fois ces tâches réalisées, votre maison sera sur pied. Il vous restera alors à réaliser et à aménager l’intérieur.

Les différents kits pour auto-construction

Pour la construction d’une maison en kit, il existe différents kits disponibles dans les magasins appropriés. Il y a ce qu’on appel kit auto-construction pour maison ossature bois, le kit auto-construction pour maison en bois massif et le kit auto-construction pour maison à ossature métallique.

Quel est le prix de la construction d’une maison en kit ?

La construction en bois est le type d’auto-construction où vous pouvez faire le plus d’économie. En effet, vous pouvez faire des économies sur le prix du bois brut qui connaît une déflation constante sur le marché des matières premières. Le bois résineux qui a un diamètre de 30 cm s’acquiert en moyenne aux alentours de 60 à 80 euros par mètre cube (m³). Suivant la qualité du bois et suivant la complexité des plans de la maison, une fourchette de 60 à 100 m³ de bois résineux est utile. Ce qui revient à une moyenne de seulement 4000 à 7000 euros de budget pour l’achat du bois. Cependant, il faut prévoir un budget nécessaire en plus pour certaines parties des gros œuvres dont les fondations, ainsi que le second œuvre comme le sanitaire, l’électricité, etc. estimé à quelques 300 euros par mètre carré (m²). Toutefois, il y a les autres coûts liés aux frais d’apprentissage et les frais de plans.